À propos de Eric F Lemieux

 
Eric F Lemieux crée des musiques pour tous les types d’ensembles. Il a commencé à jouer de la guitare à l’âge de douze ans et a écrit plusieurs musiques de films. Ses influences sont variées, allant de la Renaissance à l’électro-symphonique contemporain, en passant par les contrepoints subtils et intimes de Gaspas Sanz, par les formes classiques ainsi que les styles modernes et fusion tels qu’Alan Holsdsworth. Il cherche à relier ou à établir des ponts entre des styles et des univers musicaux qui peuvent de prime abord paraître très dissemblables. Ses études musicales variées lui ont valu une maîtrise en composition de l’Université de Montréal sous la supervision d’Alan Belkin. Il avait précédemment étudié avec Jacques Hétu, Michel Longtin et José Evangelista. Certaines de ses musiques pour guitare ont été publiées dans divers magazines distingués à travers le monde, notamment dans la publication allemande « Akustik Guitarre ». Il enseigne présentement la musique et travaille à divers projets de création à Montréal.

Son premier disque solo numérique « Three Suites for Guitar » est maintenant disponible au niveau international via le label américain de musique classique renommé Centaur Records et sur iTunes.
À la fine pointe de la lutherie, Mr. Lemieux utilise sur sa guitare un pont unique fabriqué spécifiquement à sa demande par le luthier Pierre Laporte lui permettant une intonation impeccable dans tous ses registres. De plus, ce pont améliore la qualité sonore de l’instrument lui donnant une sonorité plus claire.

« Eric est un collaborateur passionné et avisé, et ses propositions musicales m’ont toujours frappé par leur justesse et leur inspiration. Il est d’un professionnalisme exemplaire.” 13 avril 2011. »

Stéphane Dirschauer, Égaré Film

Critique

La Scena Musicale, Éric Champagne, Montréal, Canada, juillet-août 2010, Eric F Lemieux, Three Suites for Guitar.

« Ces suites sont d’une grande fraîcheur et d’un intérêt constant pour l’auditeur. La fusion des styles et des influences marque ici un aboutissement surprenant. Le compositeur jongle avec les styles pour mieux évoquer son univers et son imaginaire, marqué par l’intimité, la poésie et l’intensité du présent. Le compositeur offre donc une interprétation en toute sensibilité de son oeuvre qui, sans être d’une virtuosité gratuite et flamboyante, est riche dans l’exploitation de l’instrument. À découvrir! »